Rosé la Tine

Celui qui me dit que ce Rosé ne vaut pas un clou, il a tout faut. Avec ses parfums de fraises, soutenus par un

Pétillant latine

Des bulles, oui j’en veux, mais pas trop ni pas assez, juste de belles bulles, parfumées et envoutantes, aux

Cornalin du Valais

Le Cornalin, vin du vieux pays… mais moi j’aime la jeunesse, la fraîcheur, la concentration de griottes, d’épices

Fendant de Vétroz

Le Fendant de mon grand-père, de mon père, floral et minéral, vif et racé, et quelle finesse de CO2. Il me rappelle

Chaleur d’automne

Un vin de liqueur, pourquoi ne pas l’adopter avec ses parfums de gelée de coings et d’abricots confits. En bouche,

Amigne de Vétroz, 3 abeilles

L’Amigne est à Vétroz ce que le miel est aux abeilles. Avec ses arômes de mandarines et de fruits confits, sa race

Petite Arvine de Clavoz

La petite Arvine… Ah ! ouais… Très typée, cette petite Arvine, avec ses notes de pamplemousse et elle est sèche,

Amigne Grand Cru de Vétroz

A Noël les oranges et mandarines, mais toute l’année l’Amigne 2 abeilles. Fine et élégante, elle se ponctue par des

Muscat de Clavoz

Ah, ce Muscat de Clavoz aux senteurs prononcées, de pétales de roses et de litchis, nous offre, en bouche, une

Rouge la Tine

Aie ! Un Gamaret, vendangée à surmaturité… et élevé en barriques, ce doit être une tuerie avec ses arômes de